X

Prolongement des voies de la gare

L'AH demande l'arrêt du chantier de prolongation des quais

Rappel historique


En 2012, dans la foulée du permis du P+R, du « parc » et du quartier Courbevoie, Infrabel introduit une première demande de permis pour prolonger les quais de la gare de Louvain-la-Neuve. Le Collège Communal de l'époque avait alors octroyé un avis favorable pour ce projet, sous condition de mettre à disposition deux ascenseurs à l'arrière des quais afin de permettre une liaison verticale pour les voyageurs "en difficulté de mobilité". À l'époque, la Région Wallonne avait cependant accordé le permis en « cassant » cette condition posée par la Ville, au motif que des ascenseurs desservant l'accès principal existaient déjà du côté des guichets de la gare. Infrabel décida finalement de postposer la mise en oeuvre de ce premier permis, pour des motifs qui nous sont inconnus.

En mars 2020, Infrabel introduit (par l'intermédiaire de la SA Francki) une nouvelle demande de permis pour le rallongement des voies de 75 mètres en direction du parking P+R. Aucune mention d'ascenseur ou d'accès PMR n'est présente dans cette demande de permis. Une enquête publique est lancée. L'AH y répond en rappelant l'importance de tenir compte de la mobilité douce et des usagers faibles et sur le caractère stratégique de cette zone en terme d'intermodalité. Elle pose également de nombreuses questions sur la pertinence de ce projet ainsi que sur ses impacts environnementaux.

La Ville émet cette fois un avis favorable sans condition, malgré le Schéma d'Orientation Local en cours d'élaboration qui lui permettait de refuser la demande de permis le temps que l'avenir de la zone soit clarifié. En septembre 2020, le ministre Willy Borsus octroie le permis, sans l'assortir d'une quelconque condition relative à l'accessibilité par la mobilité douce, avec pour première condition la construction de deux parois verticales d'une dizaine de mètres permettant une sur-construction rez + 5 étages. L'objectif mentionné dans le permis est de rapprocher les trains du parking P+R, ce qui implique les éloigner des usagers du centre non motorisés.

A travers ces multiples démarches, le groupe de travail de l'AH sur ce projet a récolté et analysé d'autres objectifs mentionnés par diverses instances :

  • Accueillir des trains plus longs : mais la gare actuelle accueille déjà les "Desiro", trains de 240m, les plus longs, et la SNCB a investi récemment  dans des trains à deux étages de même longueur.
  • Stocker des trains pour la gestion du réseau ferroviaire : un objectif secondaire d'Infrabel apparu tardivement qui ne serait que temporaire et pourrait trouver satisfaction ailleurs dans le réseau.
  • Améliorer les quais dans leur ensemble : un objectif indispensable qui ne nécessite cependant aucunement le rallongement des voies de chemin de fer.

Nos questions aux autorités restent sans réponse consistante.

L’Association des Habitants de Louvain-la-Neuve a introduit en janvier 2021 un recours au Conseil d’État contre de ce permis.

Parallèlement, elle a demandé aux autorités concernées un dialogue en vue de repenser le projet pour mieux tenir compte à la fois des enjeux environnementaux (zone inondable et inondée...) et de mobilité intermodale pour tou·te·s, en application du principe STOP adopté par la Région wallonne (donner priorité, dans l'ordre, aux piétons, cyclistes, transports publics et enfin aux transports privés) qui place les automobilistes en dernier en termes de priorité et facilité d'accès.

Où en sommes-nous aujourd'hui ?


Alors que la procédure de recours au Conseil d'Etat est encore en cours (en attente de la séance publique qui sera suivie d'un avis de l'auditeur) et les questions toujours pendantes, le 1er juillet, une pelleteuse a entamé le chantier par la démolition de l’accès menant du parking relais (P+R) aux quais de la gare...

L'AH demande l'arrêt immédiat du chantier !

A minima, il s'agira de réaliser, avant d'aller plus loin, l'étude concernant l'égouttage, reportée à une date ultérieure... alors que le projet se trouve en zone inondable. Toute imperméabilisation supplémentaire pourrait être lourde de conséquences, sachant qu'en juillet dernier des habitations et la station électrique 36kV ont été touchées. Le parking P+R, quant à lui, est inondé depuis début juin.

Pour répondre enfin plus largement aux enjeux environnementaux ainsi qu'au défi de la mobilité de demain, c'est tout le projet qui devrait être revu, en application avec le principe STOP.

Il s'agit bien de favoriser un service RER de qualité, pour tous les usagers et en évitant les dépenses publiques inutiles.

Le lundi 02 août 2021, l'AH a convié la presse sur place. Cette date correspondait à la reprise des travaux de prolongement des quais, suite aux congés du bâtiment.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter notre communiqué de presse ainsi que divers documents ressources. Pour donner votre avis, débattre ou soutenir les démarches, contactez-nous sur info@ahlln.be

À propos

L’Association des Habitants de Louvain-la-Neuve (AHLLN) est une ASBL qui se veut ouverte à tous ceux qui habitent, travaillent, étudient ou tout simplement qui côtoient Louvain-la-Neuve. À ce jour, elle rassemble environ 1000 membres.

Devenir membre
Permanences
  • En raison de la situation sanitaire, les permanences sont suspendues jusqu'à nouvel ordre
  • Prise de RDV par mail uniquement