Vers un Biéreau sans pesticides et rénové …

Articule paru dans l'AH info n°134 - mai 2013


La réunion du quartier du Biéreau s’est déroulée le 28 mars sous la présidence de Bernard Gastmans et en présence de Cécile Lecharlier, échevine (entre autres compétences) de l’Environnement.  Présence bien normale puisque le principal objet de cette rencontre était la très prochaine campagne « zéro pesticides ».

Non aux pesticides. C’est que le Biéreau, quartier déjà très vert et peuplé de bien des jardiniers amateurs, a été (avec le Buston)  choisi par la Ville comme quartier pilote  pour mener une vigoureuse opération pour éradiquer, avec l’aide de l’asbl spécialisée Adalia, toute utilisation de pesticides dans l’entretien des jardins, espaces verts et même voiries.
On estime que 40%  des résidus de pesticides présents dans l’environnement sont dus à  leur utilisation (le plus souvent inutile et d’ailleurs excessive par ignorance) par des particuliers, alors que l’usage agricole est généralement beaucoup plus  dosé (vu son coût) et contrôlé.

Le trio Ville-UCL-AH s’est associé pour cette action commune. D’ailleurs la Ville montre déjà l’exemple, comme beaucoup ont pu le constater. Ainsi, pour désherber les voiries, le personnel  communal, dûment drillé et d’ailleurs bien motivé, recourt, non plus à des pesticides, mais à des moyens mécaniques (des  engins munis de brosses très efficaces), complétés par une intervention manuelle. Cela représente plus de travail, mais pour un résultat combien moins nocif pour l’environnement.
Le dimanche 28 avril une vaste réunion d’information a eu lieu, au local de l’AH à la Ferme du Biéreau, pour informer les habitants sur les pesticides et surtout sur les alternatives concrètes pour s’en passer complètement (avec exercices pratiques dans le parc voisin). Une seconde réunion (sur la biodiversité) est prévue le mardi 14 mai à  20 h  au même local. Pour plus de détails pratiques, consultez la Newsletter de l’AH et pour plus d’informations, sur les alternatives par exemple, voyez le site www.adalia.be.

Rénovation du quartier. Cette intéressante réunion a aussi été consacrée à divers projets de réparation ou de rénovation dans notre quartier qui a pris de l’âge et où il faut corriger certaines dégradations.
La Ville a programmé  un plan quinquennal de rénovation. Outre les interventions ponctuelles sur les dégradations signalées, la liste des travaux à entreprendre  prévoit  le ré-asphaltage de l’avenue de l’Espinette, la rénovation du pavement de la rue de la Neuville, l’aménagement des (sordides) coins à poubelles de la voie des Gaumais, un parking à vélo dans cette zone, la finition de l’avenue des Coteaux (actuellement un cul-de-sac inachevé), l’aménagement du boulevard Baudouin, un trottoir le long de l’avenue du Jardin Botanique.
 
La rénovation quinquennale  programmée par l’UCL et déjà commencée concerne les places des Paniers et de l’Escholier, une passerelle au-dessus de l’avenue Lemaître, la construction d’une auberge au lieudit « Ferme du Rédimé », la rénovation du « plan vert » (parc de Florival) avec notamment le placement de plusieurs bancs. A ce propos, des participants regrettent que l’UCL n’ait pas tenu compte des remarques des riverains. Ainsi, les arbres plantés comme haie sur tout le pourtour vont gêner le départ des amateurs de luge ou de ski alors que le « plan vert» est une piste très appréciée depuis toujours lorsque la météo se prête aux « sports d’hiver » locaux … De même, le seul banc installé jusqu’à présent est carrément inaccessible pour le troisième âge (combien présent dans le quartier) car il faudrait enjamber la haie et s’aventurer sur un terrain mou (en copeaux de bois), d’ailleurs impraticable pour des poussettes ou des chaises roulantes … Dommage, mais peut-être pas trop tard …    
Pour ce qui est des jeux d’enfants au bas de ce bel espace vert, un dossier a été introduit auprès de la Fondation Roi Baudouin pour leur financement (un tel projet a déjà abouti au quartier de Lauzelle).
 
Terrains de sport. Alain Polet a fait le point sur les futurs terrains de sport en voie d’aménagement le long de l’avenue Baudouin. Une récente réunion de tous les acteurs (Ville, UCL, clubs concernés, AH) a été  jugée très positive. Elle portait sur le suivi des accords intervenus notamment pour ce qui est des voiries, de l’aménagement des places de stationnement, de la prévention du bruit. L’AH (et les riverains concernés) vont suivre avec une attention vigilante l’exécution des travaux pour vérifier que les bonnes résolutions prises sont effectivement suivies d’effets …
 
Quant au projet de motocross dont il était question à Mont-St-Guibert (à portée d’oreilles de LLN … ), il est convenu de prendre contact avec la nouvelle majorité communale guibertine qui a peut-être un tout autre avis que la précédente …  
Enfin, pour prévenir le vandalisme (et notamment la manie puérile d’éventrer les sacs poubelles), la police propose aux habitants la création d’un RIC (réseau d’information citoyen) qui a donné de bons résultats à l’Hocaille (moins de vandalisme et de bruit nocturne). Cela consiste à organiser les habitants afin qu’ils surveillent leur propre quartier et signalent, le plus vite possible, les faits délictueux ou les incivilités ce qui déclenchera une rapide intervention de la police locale.
                                                                                                                      
Walter Hilgers   


L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Site powered by Webcome