SOL du centre Ville : extension de l’Esplanade quitte ou double ? (AH INFO de juin 2019)


Le 22 mai, le panel citoyen a participé à son dernier atelier sur le SOL de la zone de l'Esplanade. Une réunion de restitution est prévue le 19 juin. Nous vous invitons donc à venir, avec en tête les résultats qui ont été publiés sur la question. Et pour l'occasion, on vous propose en avant-première un article sur la question qui sera publié dans l'AH INFO de juin, qui sera distribué dans deux semaines


Les derniers résultats des ateliers

Ils ont été rendus publics que le site de https://sol-llncentre.be/ Le 5ème et dernier Atelier, qui s’est tenu le 22 mai, a donc été consacré à la mise en débat et au positionnement des membres du panel sur différents objectifs à poursuivre (ou pas) au travers du S.O.L.
Le compte-rendu est disponible via ce lien
Cliquez sur l'image si vous voulez agrandir le tableau récapitulatif !

Les tendances, mais aussi les arguments et réflexions échangés sur chacun des objectifs doivent avant tout servir d’aide à la décision pour les autorités communales.
À l’issue des 5 ateliers, une réunion publique de restitution sera organisée le mercredi 19 juin à 20h à l’auditoire C12 de l’Institut Cardijn – 10, rue de l’Hocaille à 1348 LLN
A cette occasion, les principales recommandations du panel de citoyens au sujet de l’élaboration du S.O.L. et de l’avenir de l’entrée Nord-Est de Louvain-la-Neuve seront présentées. La question : quelle sera l'interprétation du bureau d'études... ?

 

L'article de l'AH Info de juin, en avant-première

Vous vous souvenez de la consultation populaire en juin 2017 ? Près de 7000 personnes ont tenu à donner leur avis au sujet du projet d’extension de l’Esplanade. 80% y étaient défavorables. Un « signal fort », reconnaissait JL Roland, alors Bourgmestre. Du coup, la Ville a décidé d’élaborer, avec la participation d’habitants, un Schéma d’Orientation Local (S.O.L.) pour un périmètre situé autour de la gare et à l’arrière de l’Esplanade.

La décision a eu pour effet de geler toute demande de permis d’urbanisme dans le périmètre défini. Elle a suscité bien des interrogations. S’agissait-il d’une manœuvre de diversion en période électorale ? La Ville allait-elle tenir compte des résultats de la participation ?

Deux ans après, la démarche participative organisée s’achève. Un panel de 25 personnes a été constitué par tirage au sort parmi des volontaires, en veillant à une répartition équilibrée de jeunes et moins jeunes, hommes et femmes, habitants de LLN, d’Ottignies et des environs, et commerçants. Aucun commerçant de l’Esplanade ne s’étant présenté, le représentant des commerçants de la Dalle a choisi d’être observateur. Les 24 participants se sont réunis cinq soirées et ont été invités à se prononcer sur 21 objectifs prioritaires pour la zone.

Ce panel de 25 personnes est-il représentatif ?

Clairement, le tirage au sort ayant été fait sur un échantillon de volontaires, « le panel ne peut pas se prévaloir d’une représentativité de la population qui vit ou qui fréquente LLN », comme le précisent les organisateurs. Ce qui n’empêche que les résultats des travaux sont révélateurs de « tendances » qui s’expriment parmi la population et peuvent servir d’aide à la décision des autorités communales.

Quelles sont les tendances ?

Tous ou quasi tous les participants souhaitent améliorer la mobilité douce, privilégier les développements urbains à impact environnemental réduit/minimal, garantir une mixité équilibrée des fonctions, donner de l’importance à la végétation, garantir une forme urbaine en cohérence avec l’identité de LLN et améliorer l’intermodalité.

Cette apparente unanimité cache cependant deux tendances qui se distinguent quand il s’agit des modalités concrètes.  
Pour une partie du panel, le réalisme veut que les projets de Klépierre et Wilhelm & Co offrent l’opportunité à ne pas manquer de financer la couverture de la gare et la prolongation de la dalle à l’arrière de l’Esplanade. Donner priorité aux activités à vocation économique, commerciale et aux services leur paraît le bon plan pour accroître l’attractivité de LLN, comme ce fut le cas avec l’Esplanade. Ils pensent que revenir en arrière sur les promesses d’emphytéose pourrait coûter à la collectivité.

Pour les autres, miser sur l’extension de la dalle et l’agrandissement du centre commercial ouvert aux enseignes multinationales va à contre-courant de l’effort à faire aujourd’hui pour la qualité de la vie urbaine, l’attractivité et l’image de marque de LLN. Face à l’urgence climatique, ils préconisent que le périmètre soit affecté prioritairement à la transition économique et écologique en intégrant logements, bureaux, commerces (circuits courts), services et espaces verts de manière équilibrée. La prolongation de la dalle ne leur paraît pas souhaitable. Elle est peu écologique et coûteuse, ce qui fait monter le prix des logements. Ils souhaitent donner à l’entrée de LLN une dimension symbolique cohérente avec la ville universitaire.

À noter que cette tendance partagée par une bonne majorité des membres du panel rejoint  celle exprimée majoritairement lors de la consultation populaire, tout comme au G100 organisé en juin 2017 par les étudiants.
 
La ville en tiendra-t-elle compte ?

On espère bien sûr qu’il ne s’agît pas d’un trompe-l’œil. Même si des progrès sont à faire dans l’organisation de la participation, on souhaite maintenant que la Ville décidera d’orientations concrètes qui font sens aujourd’hui et qui sont cohérentes avec la déclaration de politique communale :
« Au centre de toutes nos préoccupations se retrouvera systématiquement une triple attention :
  • la qualité de vie de tous les habitants de notre ville, celles et ceux d’aujourd’hui, mais aussi celles et ceux de demain,
  • la transition écologique, qui constitue un enjeu mondial dont l’ampleur est bien perçue par une part de plus en plus large de la population…
  • la participation citoyenne, indispensable pour déterminer une image précise des attentes des habitants en termes de qualité de vie et pour les associer aux décisions stratégiques qui influenceront durablement »
 
À suivre…

Le bureau d’études doit maintenant dresser la carte des orientations pour le périmètre, étudier l’incidence environnementale (RIU), soumettre un avant-projet au Collège communal. Après débat, mise au point du projet et approbation par le Conseil communal, le Schéma d’Orientation sera soumis à enquête publique. Après ajustement, approbation par le Conseil communal et par le gouvernement wallon, le SOL remplacera le plan communal d’aménagement. Il conditionnera la délivrance des permis d’urbanisme. 



Agenda de l'AH



L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Contact et Permanence

AH - Association des Habitants de LLN asbl
3, scavée du Biéreau
B-1348 Louvain-la-Neuve
(entrée par l'extérieur de la Ferme du Biéreau, côté parc, en face du Loungeatude,  et boîte-aux-lettres dans la cour de la Ferme)

PERMANENCES
Lundi : de 9h à 12h
Jeudi : de 12h30 à 15h00
Ou sur rendez-vous
ATTENTION, L'AH prend un peu de repos durant l'été. Les heures des permanences sont donc modifiées, jusqu'au 24 août inclus !
L'horaire provisoire est donc : 
Mercredi de 9h à 13h 
Vendredi de 8h30 à 11h30 


TELEPHONE
+32 (0)10 45 29 12
 
MAIL
Secrétariat : info@ahlln.be
Communication : 
communication@ahlln.be




Site powered by Webcome