Et si on s’intéressait à l’immunité !


L’immunité est l’ensemble des mécanismes qui permettent à un organisme de se défendre contre les éléments qui lui sont étrangers, en particulier les agents infectieux : virus, bactéries,... Elle se manifeste grâce à la réaction du système immunitaire, par l’intervention d’une série de molécules et de cellules dans un ordre savamment établi.


L’important est de comprendre que nous avons le pouvoir d’entretenir et d’améliorer notre immunité. Nous avons même une certaine responsabilité dans sa qualité.

Notre immunité dépend de nombreux facteurs, tous aussi importants et interdépendants.

Même si notre génétique, n’est pas « parfaite », notre comportement aura une influence sur l’expression de nos gènes. C’est ce qu’on entend par épigénétique.

L’OMS définit la santé de la manière suivante : La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. 
 
A contrario : la maladie est l’altération de l'état de santé se manifestant par un ensemble de signes et de symptômes perceptibles directement ou non, correspondant à des troubles généraux ou localisés, fonctionnels ou lésionnels, dus à des causes internes ou externes et comportant une évolution vers le retour à l’état de santé, vers un état chronique ou vers la mort, dépendant en premier lieu des capacités de chacun à réagir.

Nous devons prendre notre santé en main. Nous faisons l’entretien de notre voiture régulièrement sans attendre de la voir tomber en panne. Notre organisme mérite le même suivi.

Nous ne sommes plus au temps de la médecine curative où l’on attend d’avoir des symptômes pour consulter. Prendre un traitement au stade de la maladie est trop tard pour beaucoup d’entre nous. La médecine se doit d’être préventive et éducative.

L’entretien et l’amélioration de notre santé passent par une bonne immunité.
Et si on s’intéressait à l’immunité !

Quels sont 5 des facteurs améliorant l’immunité ?

Le sommeil. Il produit des hormones stimulant le système immunitaire. Sa durée et sa qualité sont des facteurs à prendre en compte. Malheureusement, les médias redoublent d’imagination pour nous tenir éveillés et ne nous incitent pas à aller dormir. Des repas copieux et tardifs l’altèrent. La pratique du sport en soirée retarde également sa mise en route. Notre horaire de vie mérite qu’on s’y attarde.
 
L’activité physique moyenne augmente la production des cellules du système de défense. Mais attention, l’exercice intense et prolongé met le sportif en déficit immunitaire pendant plusieurs heures. Il ne s’agit donc pas ici de compétition, mais de pratique d’une activité régulière.

La gestion du stress permet d’éviter une baisse de l’immunité. De nombreuses techniques existent pour nous aider dans la quête de la sérénité : cohérence cardiaque, méditation, pleine conscience, yoga, taï chi,… A chacun de trouver celle qui lui correspond le mieux.

La qualité de la muqueuse intestinale et de la flore. Sujet brûlant en pleine exploration et faisant l’objet de nombreuses publications. Cet intestin joue le rôle de barrière, et va lui-même dépendre de notre style de vie, de notre stress, de notre sommeil et de notre alimentation.

La nutrition pour permettre l’équilibre vitaminique et des oligo-éléments, des molécules vitales pour soutenir le système immunitaire. Même si nous sommes dans un pays développé, d’une part le rythme effréné de la vie pousse à manger des repas préparés industriellement, debout, à sauter des repas ; d’autre part les nouveaux styles de régimes végétariens, végans… insuffisamment maitrisés,  induisent inévitablement à un moment donné des carences qui affaibliront le système immunitaire. Un bilan individualisé doit être réalisé par des professionnels de santé compétents, qui donneront les conseils avisés afin de rééquilibrer le terrain. Ce bilan permettra à chacun d’apprendre à connaître ses faiblesses et ses excès et à réagir en conséquence.
Les bases sont de ne pas oublier des fruits et légumes frais, des oléagineux, des huiles, des poissons gras, des fibres… et par contre de diminuer les sucres raffinés.

Notons que les 5 facteurs cités jouent un rôle dans le contrôle du surpoids, de l’obésité. Le danger du surpoids et de la graisse viscérale est d’augmenter ou de provoquer un état inflammatoire. Ce dernier jouerait un rôle non dans l’affaiblissement de l’immunité mais dans une exacerbation dangereuse de sa réaction.

Nous ne parlerons pas ici des traitements phytothérapeutiques ou autres qui doivent être encadrés. En effet, certaines plantes permettent de stimuler l’immunité. Elles doivent être prises de façon précise afin d’éviter d’entraîner l’effet inverse en affaiblissant le système immunitaire à long terme.

Nul doute que le confinement nous aura permis d’avoir de nouvelles perceptions, de remettre en place des habitudes perdues ou de créer des nouveaux comportements propices à nous aider dans notre quête de santé.  Puisse la reprise ne pas mettre à néant ces nouvelles conduites.

L’élévation de notre immunité individuelle retentira sur l’immunité collective.

 
Dr Bernadette Rassart

 
Après avoir fait une Licence en éducation physique et kinésithérapie et après avoir étudié et pratiqué l'Ostéopathie, Bernadette Rassart est devenue docteur en médecine. Son parcours l'a conduite à approfondir tout particulièrement les rapport entre nutrition et santé ainsi qu'entre exercice physique et santé, notamment santé mentale. Elle a ainsi acquis le diplôme universitaire européen de micro-nutrition, alimentation, prévention santé, le certificat inter-universitaire en nutrition clinique et le certificat universitaire en exercice médecine.
 
 





L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Contact et Permanence

Suite à l'évolution de la propagation du coronavirus COVID-19, nos bureaux sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Nos permanentes sont cependant encore actives en télétravail. Nous vous demandons donc de nous contacter uniquement par email afin que nous puissions répondre à vos demandes.

AH - Association des Habitants de LLN asbl

3, scavée du Biéreau
B-1348 Louvain-la-Neuve
(entrée par l'extérieur de la Ferme du Biéreau, côté parc, en face du Loungeatude,  et boîte-aux-lettres dans la cour de la Ferme)

PERMANENCES
Lundi : de 9h à 12h
Jeudi : de 12h30 à 15h00
Ou sur rendez-vous

TELEPHONE
+32 (0)10 45 29 12
 
MAIL
Secrétariat : info@ahlln.be
Communication : 
communication@ahlln.be




Site powered by Webcome