Coronavirus : Comment s’organiser ?



Depuis ce mercredi 18 mars, la Belgique a instauré des mesures de confinement drastiques afin de ralentir la diffusion du coronavirus. Un danger inédit… irréel. Toutes les portes se ferment, on regarde les rues vides depuis nos fenêtres.
 
Le but du jeu ? Ralentir l’épidémie, afin que les milieux hospitaliers ne soient pas débordés et puissent soigner dans les meilleures conditions possibles les personnes qui nécessiteront une hospitalisation – parfois assez longue. C’est pour cela qu’on doit rester chez nous. Pour protéger les proches qui nous sont chers. Pour ne pas obliger les médecins à choisir qui mettre sous respirateur… et qui laisser partir.

 

Rester chez soi, autant que possible, est donc un geste citoyen de solidarité

Coronavirus : Comment s’organiser ?
Toute la société se met en pause et se réinvente pour s'adapter, s'organiser, prendre la mesure de cette situation renversante. Nos habitudes sont bousculées autant que nos certitudes. Certain(e)s d'entre nous sont plus vulnérables que d'autres. Nous craignons pour eux et leur proche et pensons à ceux qui déjà peinent à combattre la maladie.
 
Petit à petit, nous nous adaptons à cette situation tellement inattendue et qui vient contrarier nos projets. Et nous commençons à en voir les différentes facettes.
 
Pour beaucoup, « chacun chez soi » ne signifie cependant pas « chacun pour soi » ! Au contraire, rester chez soi est une marque de solidarité, un geste citoyen indispensable pour retarder la pandémie. Nous voici confinés, mais pas punis. Repliés, mais pas isolés. Notre distance nous solidarise. « Solidarité » ! Une notion qui semblait se perdre, mais qui resurgit, nous réapparaît indispensable, retrouve toute sa valeur et sa dimension sociétale.  Seuls, nous sommes démunis face au virus : nous avons toutes et tous besoin d'un système de santé capable d'affronter la situation, de médecins, d'infirmières et infirmiers, d'aides-soignants. Plus que jamais, nous percevons l’intérêt de mutualiser nos efforts. Privés des écoles, des aides à domicile, des théâtres, des cinémas, nous redécouvrons leur rôle fondamental. Nous mesurons aussi combien nous avons besoin les uns des autres pour garder le moral, résoudre les problèmes quotidiens, nous soutenir mutuellement.
 
Le danger est inédit : un virus qui nous menace d'étouffement ! Le comble, c'est que ce  coronavirus pourrait également nous redonner de l’oxygène par la redécouverte du temps long, d’un rythme doux, d’une diminution de la pollution… Renouer à petits pas avec la nature, reprendre contact avec ses émotions, les livres, le temps de l’ennui et de la réflexion, avoir droit à une pause sanitaire et peut-être salutaire… Tout en devant nécessairement avoir conscience des personnes qui doivent, plus que jamais, lutter contre la solitude, l’absurdité d’une société productiviste menaçant leur bien-être ou leur sécurité, et parfois même le danger de leur propre foyer. Et que dire de ceux et celles qui n’ont nulle part pour se confiner ?
 
La situation actuelle met partout le doigt où ça coince, où ça fait mal : les inégalités, la société de consommation destructrice pour la planète, la dépendance à l’économie mondiale dont une nouvelle crise semble inévitable, la privatisation des bénéfices et la socialisation des pertes… Il sera essentiel de poursuivre la réflexion à la fin de la crise afin de dépasser les limites de notre société actuelle et faire de notre résilience un véritable projet politique… de décroissance. Faire des difficultés actuelles une opportunité pour l’avenir.
 
Comme vous, nous sommes rentrés chez nous, mais nous restons connectés, à votre écoute, prêts à relayer vos appels à l'aide, vos idées, vos initiatives, vos avis.
 
Retrouvons ensemble l'intérêt de nous associer pour faire face à cette situation inouïe, pour nous soutenir mutuellement, nous informer, nous rassurer, offrir de l'aide ou inviter à la réflexion. Nous sélectionnons pour vous quelques messages qui circulent pour faire rire, pour réfléchir, pour proposer de l'aide, pour marquer notre solidarité.

S'occuper et prendre soin de soi

Coronavirus : Comment s’organiser ?
S’occuper
 
Une série de livres, films, musées virtuels et occupations pour enfant recensés par la Bibliothèque de la Bonne Source.
Des idées pour occuper de ses enfants ici  et ici.
Une sélection de podcasts pour tous les goûts : pour les enfants ou pour les plus grands ici, ici, ou .
Chaque jour, Jamy Gourmaud de C’est Pas Sorcier propose une petit vidéo « en confinement » : i ci.
 
 
Prendre soin de soi
 
Faire du sport de chez soi en suivant des vidéos en Français ou en Anglais : YogaCoaching, Yoga with Adriene, French and Fit (en Français, qui propose aussi toute une série d’exercices doux pour tous les âges, Fitness Blender.
Decathlon vous donne également une série de rendez-vous en direct pour faire du sport : i ci.
 Méditer. Petit Bambou  propose notamment un programme découverte gratuit.
 Éviter le burnout parental : quelques conseils de l'UCLouvain. 
 
Vous avez besoin d’un service d’écoute, dans l’anonymat et sans jugement ? Voici une série de numéros utiles en cliquant ici.
Le risque de violences conjugales augmente avec le confinement. L’ASBL Vie Féminine renforce ses permanences juridiques et sociales, par téléphone : 067/84 13 75. N’oubliez pas non plus le numéro gratuit d’écoute : 0800 300 30
 
 
Garder le lien
 
Pensez à appeler régulièrement les personnes de votre entourage qui sont isolées. Pourquoi pas en profiter pour passer des Skype ou des FaceTime à vos amis en organisant des apéros, séances de jardinage, en vidéo ? À téléphoner ou envoyer des lettres, dessins d'enfants, photos, à vos proches qui n'ont pas Internet ?

Être solidaire

Les seniors et les personnes isolées sont particulièrement vulnérables durant cette période. Si cela est possible pour vous, n’hésitez pas à proposer votre aide (faire les courses, préparer un bon repas) ou tout simplement passer un peu de temps au téléphone.
 
Des initiatives à LLN : 
- Un groupe Facebook solidaire pour LLN se met en place, avec informations régulières, échange d’aide et projets solidaires, comme l’écriture de lettres à des personnes isolées : cliquez ici.
- Trame C devrait déposer dès lundi 23 mars des carrés de tissus et un tutoriel de couture gratuits afin de permettre aux personnes ayant une machine à coudre de confectionner des masques pour les personnes de son entourage/ses voisins.
- Bras Dessus Bras Dessous LLN propose :
 un potage tous les vendredis livré à domicile en toute sécurité accompagné d'une attention particulière : dessins d'enfant, un courrier d'un voisin, un livre (vos contributions sont les bienvenues). C’est l’occasion de prendre le temps nécessaire pour écouter la personne, ses besoins et/ou inquiétudes (tout en gardant la distance recommandée) ; de maintenir les liens avec les aînés mais à distance, via des courriers, des coups de téléphone réguliers, un échange whatsapp/ un mail Messenger sur Facebook… ; de relayer les besoins urgents, qui seront eux-mêmes dirigés vers les acteurs professionnels adéquat
Inès Dujardin centralise vos demandes au 0498/562.067 ou par mail à bdbd.lln@outlook.be


Tous les jours, à 20h, on vous invite également à aller à vos fenêtres pour applaudir le courage du personnel soignant !

 
Et il est toujours bon de répéter quelques conseils généraux :
- Il est demandé de ne pas faire de stocks de nourriture ou de papier toilette. Ce comportement crée des pénuries temporaires dans les magasins. Pensez également aux personnes fragiles obligées de faire de longues files, pour ne pas toujours trouver les produits dont elles ont besoin.
- Si vous disposez de masques chirurgicaux et FFP2/FFP3, il vous est demandé des les confier aux personnel soignant, en première ligne contre le coronavirus. Vous voulez savoir comment faire votre masque vous-même et quels gestes adopter pour que son port soit bien efficace ?  C’est par ici.

Des services qui restent disponibles

Le Sec Shop (Rue des Wallons, 11) reste ouvert de 9h à 22h pour laver votre linge (en respectant les distances sociales !)
 
Färm propose un système de livraison de vos courses à domicile : cliquez ici.
 
Carrefour Express livre les courses aux personnes âgées vivant sur le campus de LLN : envoyez un mail à express.louvainlaneuve@gmail.com ou téléphonez au 010/81 55 09

Aider les restaurants du coin et les commerces locaux

Le coronavirus est déjà un coup dur pour nos restaurateurs et nos commerces de proximité. Cependant, Amazon et les grandes chaînes de fast-food ne sont pas des fatalités. Tout d’abord, pensez à économiser votre budget horeca/shopping pour le dépenser dans vos établissements préférés une fois que l’épidémie de coronavirus sera maîtrisée. Privilégiez les commerces locaux et les petits établissements ! Les grandes chaînes résisteront bien mieux à la crise actuelle. Voici les restaurants et commerces qui font de la livraison à LLN :
 
La Maison du Cormoran propose une série de jeux et puzzles dans un rayon improvisé chez Färm.
Case Départ lance les livraisons : info@casedepart.be ou 010/45 39 09
 
La branche de figuier continue les livraisons à domicile : 010 24.66.16 ou par mail à l'adresse info@branchedefiguier.be
Mamma Mia : livraison à LLN ou à venir cherche sur place au 010/65 09 14
Le Respect-Table livre trois fois par semaine (lundi, mercredi, vendredi) : respect.table@gmail.com. Menus sur leur page facebook.
Le Sushi du Détail lance une formule plats traiteurs à emporter : cellulesush@gmail.com ou sushidudetail@gmail.com. Plus d’infos ici.
 
 

N’hésitez pas à nous aider à remplir ces listes, afin de faire de cet article une base de données utile aux habitant(e)s de Louvain-la-Neuve






L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Contact et Permanence

Suite à l'évolution de la propagation du coronavirus COVID-19, nos bureaux sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Nos permanentes sont cependant encore actives en télétravail. Nous vous demandons donc de nous contacter uniquement par email afin que nous puissions répondre à vos demandes.

AH - Association des Habitants de LLN asbl

3, scavée du Biéreau
B-1348 Louvain-la-Neuve
(entrée par l'extérieur de la Ferme du Biéreau, côté parc, en face du Loungeatude,  et boîte-aux-lettres dans la cour de la Ferme)

PERMANENCES
Lundi : de 9h à 12h
Jeudi : de 12h30 à 15h00
Ou sur rendez-vous

TELEPHONE
+32 (0)10 45 29 12
 
MAIL
Secrétariat : info@ahlln.be
Communication : 
communication@ahlln.be




Site powered by Webcome